La parcelle de Dorigny est cultivée selon les principes de l’agroforesterie, c’est-à-dire en associant l’arboriculture à des cultures au sol et, parfois, de l’élevage.

Cette cohabitation offre de nombreux avantages: effet coupe-vent, diminution des fluctuations extrêmes de température pour les cultures avoisinantes ou encore favorisation de la biodiversité. L’arbre apporte de la matière organique au sol grâce aux feuilles tombées ou aux racines mortes et tout une microfaune se développe. Sa structure ligneuse favorise la présence d’araignées, d’oiseaux, … Un véritable microclimat est aussi créé, sans parler du bénéfice de la captation du carbone.

Les essences fruitières cultivées sont les suivantes: pommiers, poiriers, kakis, pêchers, abricotiers, nectariniers. Elles ont été mises en place en novembre 2020. Des lignées d’arbres supplémentaires seront implantées en automne 2021.

La Ferme de Bassenges participe au projet cantonal et fédéral Agro4esterie et les arbres de la parcelle Dorigny ont été financés via ce projet.